Abus: s’asseoir et pleurer? Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Ainsi, même dans ce havre, ce haut lieu de spiritualité qu’est Hauterive (FR), des abus ont été commis. Ainsi, plusieurs de nos évêques font l’objet d’enquêtes, soupçonnés d’avoir dissimulé des abus. Qui ont bel et bien existé en Suisse, ainsi que nous le confirme un rapport sans surprise qui qualifie les 1002 cas recensés en cinquante ans de pointe de l’iceberg. Il y a de quoi désespérer au terme d’une semaine chargée, comme à chaque nouvelle révélation. On se demande quand tout cela s’arrêtera, et on sait bien que cela ne s’arrêtera pas: le passé n’a pas fini de dévoiler ses blessures et l’avenir n’en sera pas exempté.

    Alors que faire? S’asseoir et pleurer? Oui, s’il s’agit de faire preuve d’empathie avec les victimes, de prendre un temps pour les écouter – ce qui n’a pas ou trop peu été fait – et de les porter dans notre prière. Non, s’il s’agit de s’apitoyer sur la splendeur ternie de l’Eglise et de se recroqueviller sur soi en laissant toute espérance.

    La vérité recherchée est un vecteur du message du Christ.

    Des hommes (surtout) ont fauté – c’est un verbe plus lourd qu’il n’y paraît – et l’institution a failli. Ces hommes doivent être sanctionnés et accompagnés, l’institution doit être réformée. Rien de cela n’est aisé, mais rien ne peut en dispenser l’Eglise dont chaque organisme, chaque membre disposant d’une quelconque autorité, même infime, est appelé à un profond et urgent examen de conscience. Avec discernement et une volonté réelle de combattre un mal sournois qui ne doit plus jamais pouvoir se dissimuler: aucune mesure de prévention, aucun changement structurel ne parviendra à éliminer complètement les abus, mais la vérité doit toujours triompher.

    Car la vérité recherchée, comme la charité témoignée, est un vecteur du message du Christ. Et c’est bien lui, l’Eglise; pas les abus qui, hélas, le mènent aux oubliettes en étouant au passage le témoignage des innombrables prêtres, religieux et laïcs qui suivent ses pas. Pour aller de l’avant, il ne faut rien oublier du passé et du présent, tous deux douloureux. Et surtout pas ceux qui, au milieu des troubles, continuent de marcher avec l’Eglise et le monde à la suite du Ressuscité. 

    Articles en relation


    Le monde réformé touché par les abus

    Alors que l’Eglise évangélique en Allemagne vient d’évaluer à 9355 le nombre de victimes d’abus en son sein depuis 1946, l’Eglise évangélique réformée de Suisse a annoncé le 28 janvier le lancement prochain d’une étude. Car elle n’est pas préservée.


    Bernard Genoud accusé

    L’évêque de Lausanne, Genève et Fribourg de 1999 à son décès en 2010 est accusé d’avoir imposé des actes d’ordre sexuel à une de ses élèves à l’époque où il enseignait en Gruyère. Le diocèse, qui l’a révélé le 11 décembre, lance un appel à témoins.


    CES: des mesures immédiates

    L’Eglise vit un «changement culturel profond», assure la Conférence des évêques suisses (CES) qui dit assumer «la responsabilité de ce qui s’est passé». Devant la colère des victimes et le désarroi des fidèles, elle a choisi de communiquer le 20 septembre en petit comité dans une salle de l’aumônerie catholique universitaire de Zurich à l’issue de son assemblée plénière à Saint-Gall: Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle et président de la CES, Mgr Joseph Maria Bonnemain, évêque de Coire, et Mgr Alain de Raemy, administrateur apostolique du diocèse de Lugano face à trois journalistes, un par région linguistique.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés